Quel impact aura le Brexit sur la Finance en Europe

le Brexit

Le Brexit est un diminutif de l’expression « British Exit ». Cela vise à exposer le départ du Royaume-Uni de l’union européenne. Le départ du Royaume-Uni est un grand tournant dans l’histoire de l’UE. En effet, c’est l’un des plus importants membres de l’UE. De plus, il a beaucoup contribué au développement économique et financier de l’union. Ainsi, ce départ va contraindre à modifier certains domaines et plusieurs niveaux de la vie financière de l’Union Européenne. Le processus de sortie du Royaume uni de l’UE a été fait en plusieurs tournant. Sans doute, le Brexit aura une conséquence sur la finance de l’Union Européenne. Que ce soit une conséquence négative ou positive, l”économie de l’UE en sera surement affectée.

Les risques de perturbation du système financier au niveau de l’Union Européenne suite au brexit

Plusieurs entreprises des pays membres de l’Union Européenne ont été implantées en Grande Bretagne ou encore en Angleterre. Cette dernière occupe une place très importante au niveau de l’UE. En effet, elle fait partie des plus grands pôles économiques de l’Union. La place financière qu’occupait l’Angleterre s’avère non-négligeable, voire très importante. Les entreprise implantées au Royaume-Uni fournissent une grande partie de services financiers à l’Union Européenne, dont autrefois, elle était membre à part entière.

Selon Julien Vautel, les sociétés d’investissements implantés en Grande Bretagne ne sont pas encore affectées par le Brexit. Il faut tout simplement une bonne négociation et ce départ n’aboutira pas à des risques conséquents sur la finance de l’UE. En effet, il estime qu’il est nécessaire de faire des contrats entre la Bretagne et les entreprises qui y sont implantés. De ce fait, même si le Royaume Uni s’est retiré de l’Union Européennr, les contrats et les investissements n’en seront pas touchés. Les risques de turbulences seront alors vains.

L’ouverture des opportunités dans le domaine financier avec le départ du Royaume Uni.

Le Brexit a abouti à l’ouverture et à l’intensification des grandes places financières des pays de l’Union Européenne. Suites au Brexit nombreux sociétés membre de l’UE ont une opportunité d’étendre leur activité. Toutefois, il impose de faire quelques migrations d’activité de l’Angleterre vers l’Union Européenne. Cette action est au profit de grandes places financières de l’Union Européenne. Avec cela, nombreux sont les postes à promouvoir, les nouvelles actions mises en jeu. Avec le départ du Royaume Uni, investir était vu comme un risque du fait que nombreux actionnaires et investisseurs ont pris le Brexit comme un grand tournant pour le monde de la finance. En effet, c’est le cas, mais les gens se trompent sur le point où le brexit sera dévastateur dans le monde des finances. Au contraire ce dernier ouvre la porte à des opportunités financières des entreprises et des sociétés délocalisées ou non.

Le départ des activités de Londres vers l’UE est une très grande opportunité pour l’Europe notamment pour la France qui est l’une des plus grands acteurs financiers de l’Union. En effet, cela peut renforcer l’activité financière des pays de l’Europe. D’autant plus que d’autres domaines seront de plus en plus en développement vu qu’il nécessiterait de nouvelles constructions, d’infrastructure, de ravitaillement en tout genre, car le monde de la finance fonctionne et se met en œuvre sur tous les plans et tous les secteurs d’activités.

Le renforcement de l’intégration des marchés financiers suite au Brexit.

Le brexit est l’image du renforcement des marchés financiers au niveau des pays de l’UE. Ce départ représente des points ou aspects positifs pour l’Europe et sa finance. Il ne faut pas oublier que les entreprises britanniques constituent des acteurs financiers au niveau de l’UE. Son départ peut être traduit comme un affaiblissement du marché européen. Ce détachement joue un grand rôle dans la libération de l’UE vis-à-vis des sociétés d’investissements britanniques. Le départ du Royaume Uni présente des impacts positifs dans le domaine de la finance de l’Europe. Il s’avère que ce départ conduit l’UE dans l’intensification du marché. Cela génère une possibilité de créations d’emploi d’où l’augmentation du revenu. Toutefois, il faut toujours prévoir les risques de perturbation de la finance pour mieux se montrer devant le monde entier suite à ce départ.

L’impact positif du brexit sur l’UE.

Julien Vautel, un grand entrepreneur européen a des perspectives bien positives concernant le brexit. L’UE fait partie des plus grandes puissances au monde. Malgré le départ du Royaume Uni, il tient la route et s’est remis de ce grand tournant. La finance est un domaine qui s’étend jusqu’au développement de chaque pays. Devant cela l’Union Européenne est toujours dans la course et se relève plus fort que jamais. Le brexit a engendré beaucoup de risques sur la finance de l’UE. Ce départ du Royaume Uni peut provoquer des turbulences au niveau de la finance vu le déplacement des contrats et des actifs des sociétés. Le développement économique est provoqué par les apports des entreprises. Que ce soit des entreprises offshores ou onshore. Puis il y a toujours l’investissement et les business. Toutefois, ce départ offre plusieurs possibilité de développement pour l’Union Européen.