Les cinq erreurs financières que vous devez impérativement éviter

Avant de commencer cette histoire, voici un premier conseil : si vous en avez l’occasion, demandez à vos parents quelles sont leurs plus grandes erreurs et leurs regrets en matière d’argent. Des recherches récentes aux États-Unis ont révélé que les personnes de la génération X (36 à 50 ans) suivent les mêmes schémas négatifs que leurs parents lorsqu’il s’agit de s’occuper de leurs propres finances, qu’elles dépensent trop pour des choses qui ne sont pas essentielles, accumulent des dettes ou n’épargnent pas assez pour leur retraite. La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons encore inverser cette tendance. Découvrez les cinq conseils ci-dessous.

1. Parler d’argent

Il est très fréquent que les personnes d’une même famille soient réservées lorsqu’il s’agit d’argent. Par conséquent, à moins que les erreurs et les regrets financiers de vos parents ne soient évidents, vous n’avez peut-être jamais entendu parler de certains moments de crise qu’ils ont traversés. Vous pouvez non seulement apprendre des erreurs que vous avez vues dans votre famille, mais aussi enseigner de celles que vous avez déjà faites. Par exemple, si vous savez que vos parents n’ont pas assez épargné pour la retraite, c’est peut-être le bon moment pour vous de commencer à épargner chaque mois et de vous assurer un avenir sûr.

2. Soyez clair sur vos propres attentes et valeurs

Il est facile de laisser nos choix financiers être guidés par notre partenaire ou par ce que les médias disent valoir. Il est fort probable que certaines des plus grandes erreurs financières de vos parents aient été le résultat de décisions et de dépenses faites sans tenir compte de vos propres chiffres et budgets. Le conseil est que vous écriviez les buts et objectifs qui vous tiennent vraiment à cœur et que vous créiez un plan d’épargne pour les atteindre, ne serait-ce qu’en réduisant légèrement vos dépenses quotidiennes. Non seulement vous vous sentirez plus maître de votre vie financière, mais vous apprendrez aussi à éviter les dépenses excessives.

3. Soustrayez un tiers de votre budget

Si vous avez l’habitude de dépenser plus que vous ne devriez en “bêtises”, voici un conseil important que vos parents n’ont probablement pas mis en pratique : essayez de voir votre solde bancaire en considérant toujours un tiers de moins que ce que vous gagnez réellement. En plus d’apprendre à faire des économies importantes, vous vous habituerez à mettre en pratique une habitude très importante pour ceux qui doivent apprendre à économiser, profitez de réductions, de promotions, de bons, d’événements gratuits.

4. Payez d’abord votre avenir

Il ne faut pas grand chose pour commencer à épargner en vue de la retraite. Vos parents ont probablement mis plus de temps à mettre en place un fonds de retraite et plus tôt vous commencerez à séparer une petite partie de votre salaire dans un fonds d’urgence, mieux vous serez préparé lorsque le moment sera venu de ralentir. Commencer par séparer un petit montant et augmenter la valeur à mesure que vos revenus augmentent est un bon moyen de s’assurer que vous serez pleinement soutenu plus tard, y compris en cas d’urgence. Que diriez-vous de mettre un montant minimum en virement automatique chaque mois sur ce fonds ? Ainsi, petit à petit, vous laissez votre avenir protégé et ne ressentez même pas le poids de ce “détournement”.

5. Être éduqué

À l’époque, l’apprentissage de l’éducation financière n’était pas une tâche si simple. Les informations n’étaient pas toujours à portée de main et nos parents ne comptaient pas non plus sur l’aide d’Internet pour avoir un accès rapide à des conseils et des suggestions lorsqu’ils avaient des doutes sur la façon d’utiliser leur argent ou de se désendetter.

Aujourd’hui, ces informations sont mises à notre disposition gratuitement et l’éducation financière ne doit pas être un exercice ennuyeux, long ou compliqué.