Un séjour dans le Tyrol autrichien

Après mon retour des Etats-Unis j’espérais parcourir toute l’Europe. C’était sans compter sur mon apprentissage durant l’année et la rédaction de mon mémoire durant l’été (bon j’ai quand même pu partir quelques jours à Barcelone en février).Tout de même en août 2012 je suis parti en famille en Autriche dans le Tyrol pour deux semaines paisibles et relaxantes. Retour sur cette expérience.

Un cadre époustouflant

Toujours cette joie quand on voyage de découvrir des paysages à en couper le souffle ! Notre hôtel était situé dans le village de Leutasch et on a pu pleinement en profiter.

Des balades et des balades

Forcément quand on est en montagne (et avec du soleil en plus) on se doit d’en profiter. On s’est donc beaucoup balader : à pied, en « petit train » (il s’agit en fait d’un tracteur et d’une remorque aménagée et décorée) ou encore en calèche. Bref, autant de moyens de profiter des paysages autrichiens.

Manger et manger encore

Petit fait amusant. Je ne sais pas si c’est une tradition de la région mais notre hôtel servait gratuitement des gâteaux entre 15h et 17h (consommation des boissons payante bien sûr). Autant vous dire qu’on en a mangé du Schwarzwald ! Niveau alcool j’ai bien sûr été obligé d’acheter de la liqueur d’abricot, le fameux Marillen Likör. J’ai aussi tenté la liqueur au chocolat d’origine viennoise, le « Mozart Chocolate Spirit ». L’odeur est celle d’un bon chocolat chaud. Par contre le goût de la liqueur pure n’est vraiment pas génial. Je cherche encore avec quoi le mélanger..

Bonus : Lors d’un arrêt sur un alpage, j’ai envisagé de faire un petit rodéo avec les vaches locales.. sans succès !

L’appel de la Nature

Dernière chose, en vous promenant dans le Tyrol vous quittez forcément un peu la civilisation. Observez la et écoutez : vous serrez surpris. En montant en altitude par exemple on a rencontré des marmottes. Petite vidéo filmée par l’une de mes petites sœurs.