Traductions juridiques : comment choisir la bonne agence ?

Traductions juridiques

Compte tenu de l’ampleur des enjeux que représente la traduction des documents juridiques, les services des experts linguistiques chevronnés sont devenus une nécessité vitale pour certaines entreprises. Envisagez-vous de faire appel à une agence de traduction ? Mieux vaut ne pas vous tromper et de ne faire confiance qu’à des véritables professionnels. Vous pouvez, pour cela, baser votre recherche sur de nombreux critères.

Privilégier les agences disposant d’une équipe de traducteurs spécialistes en droit

D’abord, la traduction juridique, comme son nom le laisse supposer, consiste notamment à traduire d’une langue vers une autre des textes à caractère juridique. Les documents à traduire sont des documents liés au Droit et la Loi. Sont notamment concernés par la traduction juridique les contrats de distribution, les contrats de licence, les contrats de travail, les textes législatifs, les contenus de garantie, les actés notariés, les pactes d’actionnaires, les contrats commerciaux, les conventions et les traités internationaux, etc.

Si vous désirez investir une certaine somme d’argent pour externaliser la traduction de vos documents juridiques, le mieux est de faire appel à un prestataire de traduction disposant de traducteurs ayant une connaissance approfondie du droit ainsi que des vocabulaires qui y sont inhérents. Un bon traducteur juridique doit systématiquement avoir une parfaite maitrise des langues source et cible. Il doit être en mesure de traduire de manière pertinente les différentes ambigüités. De surcroît, un tel traducteur doit disposer des compétences rédactionnelles de pointe.

Avant de décider quoi que ce soit, prenez le temps qu’il faut pour analyser minutieusement les champs d’intervention de l’agence choisie. Normalement, une agence compétente doit disposer de nombreux traducteurs en mesure d’intervenir sur de nombreux thèmes juridiques : droit civil, droit international, droit du travail, droit pénal, droit social, droit des affaires, droit économique, droit constitutionnel, droit fiscal, droit européen… Pour trouver un prestataire de traductioncliquez ici.

Une bonne agence de traduction propose des services de traduction assermentée

Une bonne agence met au profit des clients des services de traduction assermentée ou de traduction notariée. Concrètement, tous les traducteurs juridiques ne sont pas autorisés à effectuer une traduction certifiée. C’est pourquoi vous devez rester attentif à ce sujet sous peine d’être confronté à des arnaqueurs. Pour accéder à ce titre, le traducteur en question doit être reconnu comme expert auprès d’une Cour d’appel. Qui plus est, c’est le seul traducteur à pouvoir certifier une traduction juridique. Afin d’éviter les mauvaises surprises, il est préconisé de vérifier si le traducteur est bien inscrit sur une liste officielle auprès d’une Cour d’appel.

Par ailleurs, le prestataire doit être titulaire d’une certification aux normes de qualité liées à son domaine. Il s’agit ici d’une certification attribuée par des organismes comme l’association française de normalisation (AFNOR), ou l’organisation internationale de normalisation (ISO)…

Mieux vaut ne pas se fier à la première impression

Ne vous précipitez surtout pas à choisir la première agence de traduction assermentée qui a suscité vos intérêts. Essayez de vous renseigner auprès de nombreuses agences de manière à ce que vous puissiez comparer aisément les tarifs proposés. C’est parce que les tarifs de traduction peuvent différer d’une agence à l’autre. Puis, n’hésitez pas à prendre un rendez-vous avec les prestataires qui ont su capter votre attention dans l’objectif d’engager un dialogue avec eux. De cette manière, il est plus facile de leur communiquer certaines informations comme le type de document à traduire, les deadlines, la mise en pages, et ainsi de suite. Dès le premier rendez-vous, vous pouvez déjà vous assurer de l’expertise, de la réactivité et de la qualité relationnelle de l’agence qui se chargera de concrétiser votre projet de traduction juridique.