Réfléchissez et devenez riche, par Napoleon Hill

Durant plus de 20 ans, Napoleon Hill a rencontré et étudié le parcours de ceux qui ont marqué l’histoire par leur réussite. Il se rend rapidement compte que ces personnes ont beaucoup en commun. Le livre « Réfléchissez et devenez riche » reprend donc 13 principes pour booster la motivation des lecteurs et leur garantir une réussite financière. Pari gagné puisque l’œuvre de Napoleon Hill a inspiré de nombreuses personnes devenues millionnaires aujourd’hui.

J’espère que vous apprécierez autant que moi Réfléchissez et devenez riche. C’est un livre très riche qui nécessite plusieurs lectures (le résumé publié ici sera donc en deux parties). Les principes développés sont appuyés sur des exemples historiques très intéressants et on se sent pousser des ailes.

Une pensée est un fait

Quelle que soit votre situation financière, le principal facteur de votre réussite est la puissance de votre désir. Beaucoup baissent les bras trop rapidement ou se focalisent sur leurs faiblesses. Le désir puissant (voire obsédant) d’atteindre votre but vous forcera à vous focaliser sur lui, à agir et à persister pour parvenir à vos fins.

1ère étape : le désir

Comment un enfant sans oreilles peut-il apprendre à entendre ? C’est l’un des exemples donnés par Napoleon Hill pour illustrer la puissance du désir. Se focaliser sur son désir, ne pas accepter l’abandon et continuer ses efforts sont les clés de la victoire.

2ème étape : la foi

Croire en son rêve est fondamental pour réussir. Croire en soi l’est tout autant : l’auteur nous invite à développer notre confiance en soi et changer notre vision de la vie. Une même situation peut être vue de manière positive ou négative selon notre état d’esprit. Les personnes confiantes et heureuses sont plus aptes à détecter et saisir les opportunités.

Avoir un état d’esprit positif et tourné vers les autres augmente votre attraction. Pour recevoir, il faut donner en premier. C’est ainsi que certaines personnes comme Gandhi ou Lincoln ont pu unir des milliers voire des millions de personnes dans leur projet.

3ème : l’autosuggestion

Pour obtenir un état d’esprit positif, il est possible de contrôler les pensées de notre subconscient. Comment ? « Fixez une somme précise et qu’elle soit élevée ! Fixez également un délai pour l’obtenir. » Comme écrit dans un précédent article, cultivez des pensées positives envers votre rêve. Votre subconscient travaillera alors. Mais quand l’inspiration viendra, il est important de se lancer tout de suite. « Attendre le bon moment est le meilleur moyen d’échouer ».

4ème étape : la spécialisation

« L’instruction ouvre mille chemins menant à la richesse ; encore faut-il trouver le vôtre ». Les compétences et les connaissances doivent être managées pour mener un plan d’action adapté. Sachez ce que vous savez faire et profitez de l’expérience des autres. Se cultiver est un facteur de succès, mais il faut surtout savoir comment mettre ses compétences en action.

5ème étape : l’imagination

Il existe deux types d’imagination : l’imagination synthétique et l’imagination créatrice. L’imagination synthétique s’appuie sur nos connaissances et expériences et cherche à revisiter d’anciens concepts. L’imagination créatrice explore de nouveaux horizons. Napoleon Hill nous donne des astuces pour stimuler ces deux imaginations et les faire travailler ensemble. Ce n’est pas la formule de sa boisson, mais un peu d’imagination qui a permis à Asa Candler de faire fortune avec son Coca-Cola.

6ème étape : l’élaboration des plans

Constituez votre « cerveau collectif » : réunissez les personnes nécessaires au succès de votre projet, décidez quels avantages et bénéfices leur offrir, organisez des réunions régulièrement et maintenez une cohésion de groupe. C’est une méthode pour obtenir un plan d’action efficace.

Napoleon Hill détaille 10 raisons pour lesquels les dirigeants échouent :

  • la négligence des détails
  • le refus de rendre des services
  • l’erreur de vouloir être payé pour ce qu’on sait et non pour ce qu’on fait
  • la peur d’être concurrencé par ses subordonnés
  • le manque d’imagination
  • l’égoïsme, l’intempérance
  • la trahison
  • mettre l’accent sur l’autorité que confère le pouvoir
  • mettre l’accent sur son titre.

Pour finir la première partie de ce résumé, voici les 11 secrets qu’exploite le dirigeant idéal :

  • le courage à toute épreuve
  • la maîtrise de soi
  • un sens aigu de la justice
  • la sûreté dans la décision
  • la précision des plans
  • l’habitude d’en faire plus que les autres
  • une personnalité irréprochable
  • la sympathie et la compréhension
  • le respect du détail
  • la volonté d’assumer toute la responsabilité
  • la coopération

7ème étape : la décision

L’échec est le plus souvent dû à un manque de décision. Il est important de développer cette capacité à prendre des décisions et s’y tenir. Savoir prendre des décisions est une force et un pouvoir qui se travaille. Vous pouvez analyser les grands évènements de ce monde et vous vous rendrez compte que de grandes décisions en ont toujours été à l’origine.

8ème étape : la persévérance

Pour réussir financièrement les décisions ne suffiront pas : il faut savoir persévérer. Cela ne veut pas dire pour autant ne pas remettre sa stratégie en question. Mais il faut garder ses objectifs en ligne de mire et tâcher de les atteindre.

Voici les huit conditions indispensables à la persévérance :

  • la précision de l’intention : sachez ce que vous voulez.
  • le désir : ayez un désir ardent pour l’objet que vous poursuivez
  • la foi en soi : croyez en votre aptitude à mener à bien votre plan
  • la précision des plans : des plans structurés vous encourageront à persévérer
  • des connaissances adéquates : sachez que vos plans sont bons
  • la coopération : la sympathie et la compréhension des autres développent votre persévérance
  • le pouvoir de la volonté : concentrez-vous sur l’élaboration des plans indispensables à la réalisation de votre but
  • l’habitude : votre esprit absorbe les expériences que vous vivez et s’en nourrit

9ème étape : le pouvoir du « cerveau collectif »

Votre « cerveau collectif » est le facteur le plus important de votre réussite financière. L’esprit d’un homme est producteur d’énergie, quand plusieurs personnes s’associent c’est une véritable « banque » d’énergie et de connaissances qui se forment. À vous de former votre cerveau collectif et de l’organiser pour en faire une machine de guerre.

10ème étape : le mystère de la transmutation sexuelle

« Votre énergie sexuelle fera naitre et développera votre enthousiasme, votre imagination créatrice, votre désir ardent, votre persévérance et toutes les autres qualités qui vous rendront riche et heureux. Essayez de trouver le plan d’exaltation d’où naitront de précieuses « inspirations ». Puisez dans cette source d’idées qu’est le subconscient des autres. Vous pouvez en bénéficier à votre tour. Vous voyez que même la raison ne peut vous guider autant que l’énergie sexuelle qui, tout en gardant son expression naturelle, peut être utilisée d’une façon que beaucoup d’hommes découvrent trop tard. »

11ème étape : le subconscient

Le subconscient se nourrit au hasard au sein de vos pensées, qu’elles soient positives ou négatives. Chassez de votre subconscient les émotions négatives (la peur, la jalousie, la haine, la vengeance, l’avidité, la superstition, la colère) et favorisez les émotions positives (le désir, la foi, l’amour, la sexualité, l’enthousiasme, la tendresse, l’espoir).

12ème étape : le cerveau humain

« Tout au long des siècles, l’homme a largement dépendu de ses sens physiques et a limité ses connaissances aux choses qu’il pouvait voir, toucher, peser et mesurer. Nous entrons maintenant dans le plus merveilleux de tous les âges, une époque qui nous apprendra quelque chose des forces intangibles de notre univers. »

13ème étape : le sixième sens

Napoleon Hill a choisi des « conseillers invisibles », par exemple Henry Ford. Le but est de vous inspirer de grands de ce monde, au point à établir une certaine relation : ils vous inspirent et affectent votre façon de penser.

Les six fantômes de la peur

Le principal obstacle à la réussite financière est l’inaction qui est expliquée par la peur.

L’auteur recense 6 fantômes de la peur à combattre :

  • l’indifférence, qui est généralement exprimée le manque d’ambition
  • l’indécision, qui résulte de l’habitude de laisser les autres penser pour vous
  • le doute, qui s’exprime sous forme d’excuses de ses échecs ou de critique de la réussite des autres
  • l’ennui, qui se traduit par un manque d’équilibre et de connaissance de soi
  • l’excès de prudence, quand on a tendance à ne voir que le côté négatif des événements
  • l’ajournement, ou l’habitude de tout remettre au lendemain