Interview : Elles ont créé Work’n Meet, un réseau social professionnel pour faire de vraies rencontres

Aujourd’hui on interviewe Alice et Emmanuelle, deux jeunes créatrices d’entreprise. Elles ont eu l’idée d’un réseau social permettant aux professionnels de se rencontrer à l’occasion d’un repas convivial.

Bonjour Alice, Bonjour Emmanuelle, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour Joackim, nous sommes co-fondatrices de Work’n meet. On se connaît depuis de longues années (plus de 16 ans) ; nous avons toutes deux eu des expériences professionnelles en tant que commerciales, avant de créer notre propre société.

Vous êtes les fondatrices de Work’n meet. Expliquez nous le concept de l’entreprise

Work’n meet est un réseau social professionnel (plateforme web 2.0) , qui permets aux adhérents de se rencontrer au moment du repas. Work’n meet s’occupe de tout, de la mise en relation, du choix du restaurant, à sa réservation. L’objectif est de rencontrer d’autres professionnels, agrandir son réseau tout en partageant un moment convivial autour d’une bonne table. Les repas d’affaires sont organisés en fonction des agendas de chacun. Le temps est optimisé, puisque il suffit à l’adhérent de compéter ses disponibilités sur le site, avec la ville dans laquelle il se trouve. Work’n meet repère les professionnels qui sont disponibles dans la même ville à la même date, et leur propose un repas commun.

Le choix des restaurants est fait en fonction de plusieurs critères. Nous portons beaucoup d’importance au service, et souhaitons que nos clients soient satisfaits en tous points de leur déjeuner/dîner.

Dites-nous en un peu plus sur l’équipe avec qui vous travaillez ?

Nous travaillons avec une équipe de développeurs, ainsi qu’une agence de marketing. Nous souhaitons rapidement recruter un développeur à plein temps.

Comment vous est venue l’idée du concept ?

L’idée est venue il y a deux ans. Nous voulions créer un service pour les professionnels, pour leur permettre de faciliter l’organisation de leur repas d’affaires. Le concept à muri pendant deux ans, jusqu’à arriver à Work’n meet. Nous voulions répondre aux problématiques suivantes : comment optimiser son temps de repas ? Comment rendre le moment du déjeuner ou dîner plus agréable ? (plutôt que de manger son sandwich seul devant son écran d’ordinateur, ou seul au restaurant) Et comment faciliter et accélérer son business ?

Quelle a été la plus grande difficulté que vous avez rencontrée ?

La plus grande difficulté a été d’obtenir un financement. Etre une Start up dans le numérique effraie les banquiers qui restent très frileux sur les projets WEB surtout lorsqu’ils sont innovants. A force de persévérance nous avons quand même réussi à surmonter cette difficulté et à rassurer une banque avec un dossier bien ficelé.

Si on a bien compris Work’n meet c’est deux activités : un réseau social en ligne et l’organisation d’événements professionnels. Sur l’aspect réseau social, quand avez-vous lancé votre site et quels sont vos premiers résultats ?

Tout à fait ! Le réseau social va ouvrir dans les jours qui suivent, nous sommes au bout de notre phase de test. Nous avons jusqu’à présent, uniquement communiqué sur les divers réseaux sociaux, notamment Facebook et Viadeo. (2500 fans FB et plus de 5000contacts viadeo). Nous avons à ce jour près de 300 professionnels pré- inscrits qui attendent l’ouverture de la plateforme. Les profils sont variés et intéressants, avec une grande majorité de décideurs.

Existe-il une application smartphone du réseau social ?

Oui, l’application pour Iphone est en développement, elle sera téléchargeable gratuitement sur l’AP Store dans un mois. Quant aux autres smartphones, nous y songeons pour un avenir proche. Dans l’attente, le site étant développé en Responsive Design, il sera facilement accessible via mobiles ou tablettes.

Sur l’aspect événementiel, vous avez organisé votre première rencontre le 21 février dernier à Strasbourg et une deuxième rencontre mi-mars à Colmar. Quels ont été les premiers retours ?

Ces deux premiers repas d’affaires ont été un réel succès. Nous avons été agréablement surprises, et les retours que nous en avons eu ont été très positifs. C’est encourageant, chaque professionnel nous a confirmé son intérêt à adhérer à worknmeet.com Certains d’entre eux sont déjà en cours de négociation sur des affaires communes ou des partenariats !

Quelle sont les prochaines étapes concernant l’entreprise en général ?

Le plus important pour nous, c’est que les adhérents de work’n meet soient satisfaits du réseau et de fait, en parlent positivement autour d’eux. Le service est accessible en Alsace et à Paris pour commencer, mais nous prévoyons de nous étendre au niveau National, voire même dans certains pays transfrontaliers. Nous souhaitons faire une levée de fond à court terme, mais nous nous concentrons d’abord sur le lancement de Work’n meet.

Un conseil aux étudiants et aux jeunes diplômés qui souhaitent eux aussi créer leur entreprise ?

Nous les encourageons, c’est la plus belle expérience qui soit. Il faut cependant avoir les épaules larges, car ce n’est pas un long fleuve tranquille…